Quantcast

12 mars 2015

Un Avant-Goût de Printemps (et du film Cendrillon!)


 On a eu nos premiers jours doux à Montréal, ça m’a remonté le moral! Voici un petit éditorial coloré aussi, lisez jusqu’à la fin pour ma critique du film Cendrillon que j’ai pu voir en avant première!


We had our first few nice days in Montreal, it cheered me up! Here’s a colorful editorial also, read to the end as I reviewed the movie Cinderella that I saw in an advance screening!


Vernis - Joe Lunettes - UO Livre - Rookie Yearbook 3



Lunettes - Aldo Livres - Jane Eyre et Not That Kind Of Girl Chemise - Levi's



veste - Sperry Top Siders



boucles d'oreilles - Catbird


mascara - Better Than Sex Eyeliner - Kat Von D Ombre à Paupière - Stila Poudre - Gerlain



Vernis réglisse - Lancôme



Goldfish rose! (une édition limitée pour le film cendrillon, c'est coloré avec de la betterave)


Moi et Caro à la première, merci Goldfish!

J’ai été agréablement surprise par le film, car j’avais peur de retomber dans le genre de Maléfique, mais ce film ne réinventait pas du tout le compte, (donc ne craignez pas les spoilers). Voici ce que j’en ai pensé :

I was positively surprised by the movie, which I was scare was in the same path as Maleficent but Cinderella didn’t offer a spinoff on the well-known tale (so don’t worry about spoilers) Here’s what I thought :

What worked well Ce qui marchait bien :


I noticed a real effort into having a diversified cast
On remarquait un réel effort d’avoir une distribution diversifiée

They did included everyone’s favorite Gus-Gus (but it lacked of Lucifer)
Le personnage préféré de tous, Gus-Gus était de la partie (mais pas assez de Lucifer)

The action scene when they leave the castle
La scène d’action quand ils quittent le château

The whole «how she became a slave to her godmother” thing was explained, and it made the most sense a fairy tale can make
L’histoire de Comment-je-suis-devenue-l’esclave-de-ma-belle-mère était expliquée et ça faisait autant de sens qu’un conte de fée peu faire

One of her horrible stepsister is played by Sophie Mc Shera from Dowtown Abbey, and she was very good
Une des demi-sœurs était jouée par Sophie Mc Shera de Downtown Abbey et elle était très bonne

The mean stepmothers clothes where AMAZING, I’m talking velvet maxi skirt, hat veil and crisp red lips.
La garde-robe de la belle mère était INCROYABLE, avec des jupes maxi en velours, des voilettes et une bouche écarlate hyper précise.

They did had a good morale and stayed away from the PRETTY princess
Ils ont ajouté une morale et se sont écarté de la BELLE princesse

The hairstyles where really magical with pearls and glitters
Les coiffures de Cendrillon était vraiment magiques avait des perles et des brillants

What worked less Ce qui marchait moins bien:


The men’s white tights where more stuffed than Justin Bieber’s ad, at some point it was ridiculous
Les collants des hommes étaient plus remplis que les publicités de Justin Bieber, à certains moment s c’était ridicule

THE ball dress wasn’t competing with the mean godmother’s style (except for the shoes)
LA robe de bal n’arrivait pas à la cheville du style de la belle-mère (exception faite pour les chaussons)

Her waist size wasn’t even possible
La grosseur de sa taille était vraiment minuscule

Those lines: Cinderella Will you take me as I am, a poor peasant blabla... The Prince: Will YOU take me as I am... (AS WHITE RICH BOY!?!)I think it’s pretty easy to take him!
Ces répliques: Cendrillon Me prendrez-vous comme je suis, une pauvre paysanne blabla... Le prince : Et VOUS, me prendrez-vous comme je suis… (COMME UN RICHE HOMME BLANC!?!) je trouve ça plutôt facile!

The fairy godmother fell flat for me and the scene with the magic was really fast and confusing
La bonne fée marraine ne m’a pas impressionnée et la scène de transformation tournait beaucoup et était un peu confuse

At some point she serves soup from a jar IN HER GARDEN, like waiting for her
À un moment donné elle sert de la soupe depuis un contenant qui se trouve DANS SON JARDIN, comme par hasard

Still, a part of the fun of fairy tales is the things that don’t make sense, I loved the movie and the kids you know will love it too!


Bref, une partie du plaisir des contes de fées c’est qu’ils ne font aucun sens, j’ai beaucoup aimé le film et les enfants que vous connaissez vont l’aimer aussi!

B.G.